Galeristes

0:00
0:00

Jean Claude Mosconi

Les rapports et la confiance entre le collectionneur et la ou les galerie(s) sont bien souvent le socle et le point de départ d'une collection.

Pour mon cas, le contact galeries/collectionneur a marqué (dans les années 80/90) le départ de l'aventure de ma collection personnelle mais aussi celle du Club que je dirige. Sans eux ma collection personnelle n'aurait très certainement jamais pu se développer. Quand à celle du Club, elle n'aurait jamais existé.

Pourquoi ? Ces galeries étaient à l'époque de jeunes, très jeunes galeries. Elles m'ont aidé et mis le pied à l'étrier afin de faire naître et développer une passion et une collection personnelle.

Depuis certaines se sont (très bien) développées...et ne me permettent plus, autant que je le souhaiterais, d'acquérir leurs artistes. Question de prix !

Mes rapports demeurent cependant, pour quasiment 99% d'entre elles, excellents, amicaux. Le Club et ses membres ont alors pris le relais des achats avec des moyens plus importants.

Sans la compréhension et la confiance des « anciennes » et des nouvelles galeries émergentes qui m'ont toujours facilité le financement tant pour mes acquisitions personnelles que pour celles du Club, ce dernier n'aurait jamais pu démarrer, se développer et exister depuis presque trente ans.

Merci à ces galeries. Elles se reconnaîtront.