Galeristes

0:00
0:00

Projet spécial : 
Dorothée Selz
Tourbillon & Spirale, 2017

Dorothée Selz
« Eat Artiste »
depuis 1967

Née en 1946 à Paris, Dorothée Selz est une artiste pionnière du « Eat Art », particulièrement intéressée par les rituels d’offrandes et d’échanges liés à la nourriture. Inaugurée il y a cinquante ans exactement, sa pratique prenait alors souvent la forme de performances, dont les premières généralement en collaboration avec d’autres artistes comme Joan Rabascall ou Jaume Xifran et surtout Antoni Miralda, ainsi que le rappelait le critique Pierre Restany en 1978 : « Noël 1967 : Dorothée Selz et Antoni Miralda, <Traiteurs-coloristes>, envoient en guise de vœux à leurs amis un enfant-jésus en pâte de guimauve : un croque-jésus en guise de croquembouche, un croque-monsieur à l’état de bébé. C’est le point de départ d’une aventure commune d’art comestible où le rituel se mêle intimement au matériau… ». Ces aventures ont fait récemment l’objet d’une présentation à la 57e Biennale de Venise, dans l’Arsenal, à l’invitation de la commissaire Christine Macel.

Peintre et sculpteure, Dorothée Selz a élaboré au fil du temps une œuvre singulière et originale, à la croisée des avant-gardes, du folklore et du Pop, récemment encore saluée par la Tate Modern de Londres, dans l’exposition The World Goes Pop, organisée par les commissaires Jessica Morgan et Falvia Frigeri, en 2015-2016.

Dorothée Selz
pour Galeristes 2017

Pour la deuxième édition de Galeristes, Dorothée Selz a accepté de réaliser deux sculptures éphémères comestibles, caractéristiques de sa pratique actuelle. Conçues en fonction de l’espace et de la nature de l’événement, ainsi que du nombre de visiteurs, Tourbillon, 2017 et Spirale, 2017, sont réellement consommables. Elles prennent vie de manière festive grâce à la participation active du public qui peut « goûter ce qu’il voit ». Les aliments ont été choisis, conçus et réalisés par l’artiste, en étroite collaboration avec son traiteur complice La Mana. Par ailleurs, les formes et couleurs des dessins préparatoires pour les sculptures ont irrigué l’ensemble des créations graphiques élaborées par les dessinateurs SpMillot pour l’identité de Galeristes 2017.

Dans la lignée du « Eat Art » crée par Daniel Spoerri, ces sculptures sont un geste artistique éphémère qui ne perdure que dans la mémoire de ceux qui y ont participé. Cependant, afin de le prolonger un peu, dans un cadre domestique et intime, l’équipe de Galeristes et Dorothée Selz sont heureuses de vous offrir un « pain coloré », à déguster ou à conserver. Iconiques de son œuvre depuis 1967 (dans le cadre de Miralda-Selz, <Traiteurs-coloristes>), ces pains bariolés ont notamment joué un rôle central lors des performances Ceremonials, entre 1969 et 1972. 4 décembre 2017

www.dorothee-selz.com
www.lamana.fr